Les hippocampes, rois de l’étang de Thau

Difficiles à approcher, mais surtout à repérer, l’hippocampe est le roi de l’étang de Thau, qui aurait sa propre espèce, génétiquement différente de ceux que l’on trouve en mer. Cet animal fascinant, ambassadeur de la qualité de l’eau, témoigne de la richesse de l’étang, dont la biodiversité est à préserver.

Source : lci.tf1.fr (13.12.15)

Australie: Deux étudiants filment la naissance d’hippocampes sauvages

Clayton Manning et Meagan Abele, deux étudiants canadiens, observaient les fonds marins australiens avec une GoPro – dans le cadre de conservation de la faune et de la flore marines baptisé « Project SeaHorse » – lorsqu’ils ont assisté à un rare et beau moment, rapporte le Huffington Post : L’accouchement d’un hippocampe

.

« C’était surréaliste d’être témoin de cette scène »

« Je venais juste de finir de prendre ses mesures et un bébé est sorti de sa poche. Alors nous sommes restés et nous avons observé le père pendant un long moment », explique Clayton Manning. « C’était surréaliste d’être témoin de cette scène », confirme sa co-équipière.

A leur naissance, les bébés hippocampes ne mesurent que 5 millimètres en moyenne, et s’accrochent en général les uns aux autres, afin d’augmenter leurs chances de survie, relativement faibles, rappelle le Huffington Post.

Source : 20minutes.fr (24.12.15)

 

(Merci à Karine pour le lien vidéo)